blog

Le bore-out

By 6 septembre 2017 No Comments

30

des salariés sont confrontés au syndrome d’épuisement professionnel par l’ennui

Le bore out : 30% de salariés touchés et bien d’autres encore …

30% des salariés (dont j’ai fait partie) sont confrontés au syndrome d’épuisement professionnel par l’ennui.

Il est le résultat d’une inadéquation entre niveau de qualification / talents / compétences requises pour le poste, d’une sous-charge de travail voire de tâches répétitives et qui manquent de sens.

Il engendre une dualité : sécurité d’emploi OU aspirations ?

Cette double contrainte entraîne des conséquences tant physiques que morales voire financières : épuisement mental, difficulté à se lever le matin, troubles de l’alimentation, démotivation, baisse d’estime de soi, sentiment d’inutilité, désintérêt, isolement social, instabilité émotionnelle …

On parle alors de bore out.

Pour autant, nous ne sommes pas nés comme cela. ça n’est pas le reflet de notre vrai nature. A un moment, nous avons oublié ce qui nous faisait rire et nous donnait du plaisir pour prendre place dans un modèle de vie qui ne nous convient pas.

Des solutions existent. Nombre de personnes trouvent des moyens pour y arriver, mettent en place des modes de fonctionnement différents, se remettent en question et retrouvent la joie de vie.

Mais l’ennui dépasse le cadre de l’entreprise.

Alors, comment prendre conscience que toute cette énergie, ces talents sont déjà présents en nous et qu’ils sont une ressource à notre disposition à mettre au service de nos projets de vie privée et professionnelle.

Formée et certifiée en coaching, mon accompagnement découle donc tout naturellement de mon parcours scolaire, professionnel et de vie.

J’ai décidé de mettre en oeuvre un accompagnement individualisé pour favoriser l’enthousiasme, l’autonomie et activer le passage à l’action en proposant des programmes spécifiques.

Pour qui ?

  • Les adolescents qui somnolent en classe par manque de vision claire, positive et épanouissante de leur futur. Mais pas seulement !
  • Je suis aussi à disposition des salariés qui s’ennuient au travail, par manque de challenge, d’objectifs, de valorisation de leurs compétences.
  • Les épouses, personnes au foyer, expatriées, qui se sentent désocialisées, fatiguées d’attendre que quelque chose se passe.
  • Les retraités qui tournent en rond, ne sachant comment remplir leurs journées.

Oui, je m’adresse à vous qui trouvez vos journées trop longues, qui désirez retrouver la flamme, les yeux qui pétillent, l’estime de vous, la motivation.